Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BARCELONE 2017

Publié le par kernicvtt.over-blog.com

Au bon endroit au bon moment= Notre providence

 

Aux victimes des attentats de Barcelone,

 

Une fois n’est pas coutume, quelques familles du kernic VTT s’organisent, tous les deux ans, pour planifier une semaine de vacances, au soleil.

Durant l’hiver, nous étions en recherche  d’une location pour …. 18 personnes !!! eh oui, on ne fait pas les choses à moitié, cinq familles, neuf adultes, neuf ado et enfants. Une piscine obligatoire, un site qui pourrait être favorable à notre sport et proche d’une ville attractive.

Après moultes recherches, et un peu résigné, Isabella nous déniche  une villa en Espagne à 30 Kilomètres au Nord-Ouest de Barcelone, à LA ROCA DEL VALLES exactement. La date choisie sera la semaine du 12 au 19 Aout.

Nous sommes impatients,  plus les semaines approches,  et essayons d’organiser notre séjour. Nous avons remarqué être proche du circuit de F1 de Barcelone et d’un village crée en 1998, regroupant toutes les grandes marques de vêtements, chaussures , bijoux… : La ROCA Village. Aie Aie Aie, la CB risque de chauffer J. Pour la visite de Barcelone, nous retenons un guide pour le Mercredi 16 Aout.

Nous repérons également de nombreux circuits VTT sur le net, mais pas de moniteur à l’horizon, ou de structures pouvant nous renseigner.

Allez c’est parti pour l’aventure, chaque famille s’organise pour le trajet avec la volonté de se retrouver vers 13H00 14H00  pour récupérer notre logement et prévoir les ravitaillements ; et oui 18 personnes, ça mange beaucoup, mais pas que ???

Nous nous regroupons finalement vers 12H30 pour une Sangria/Tapas sur la plage de MATARO. Le ton est donné, soleil, 28°C, sourire sur les lèvres. Tout le monde est arrivé sans encombre. Les vacances commencent.

16H00, direction, LA ROCA DEL VALLES, à CAN SANT JOAN, Nous sommes accueilli par Mr et Mme JORDI, simplement, sans inventaire, sans caution. Pas de Stress.

 La villa est située à flanc de montagne, entouré de pins maritimes, à 350 mètres de la route. On y accède par un chemin en lacet, la pente à 12/15%. Au détour d’un virage trône un calvaire… Nos mollets s’en souviendront, ce sera notre chemin de croix après chaque sortie !! Parce qu’il faut bien rentrer…

Le samedi soir est forcément festif même si la route à quelques peu eu raisons de nos ardeurs du début d’après-midi. Le propriétaire nous a renseigné sur quelques sentiers de randonnées  mais difficile de se repérer. Allez un dernière « San Miguel » et le marchand de sable va passer.

Vous aussi, cher lecteur , allez-vous reposer, la suite risque d’être longue… Bonne nuit

 

Dimanche 13 :  7H00

Votre correspondant préféré est déjà debout, la villa dort encore, un petit déjeuner avalé en extérieur, 19°C, quelques nouvelles sur la tablette, rien de bien intéressant.  Allez,  je m’équipe et récupère mon destrier dans le garage pour un repérage rapide des premiers sentiers.  Me fiant aux infos de la veille, je sors de la propriété et rejoins un chemin carrossable. Oh purée,  ça grimpe et pas qu’un peu. Je fouine sans m’aventurer et fait demi-tour. Oulla, ça descend aussi fort, les freins ne peuvent être une option !! Je me présente devant le portail de la propriété et premier chemin de croix Ouille il fait mal.

Les amis sont au déjeuner, mais un point m’inquiète : la monture de notre ami Gilbert (Scot SPARK 1) a subi une réparation des bases en carbone par un artisan local (Plougoulm) dont la solidité  ne sera guère remis en défaut durant toute notre semaine. Seulement le frein arrière a fui et ne répond plus, ça sent la purge, sinon pas de sortie envisageable dans ces conditions. Pas de Liquide DOT ici perché, ce sera de l’huile d’olive ou de l’huile de chaine en burette. Cette dernière est approuvée par l’équipe technique du Kernic, réuni en situation de crise pour la circonstance. 20 minutes plus tard, le pneu arrière du Spark fait voler les graviers autour de lui !!

Allez j’ai les jambes en feu, c’est parti pour l’aventure sur les pentes de La Roca. Pensez-vous, Le pneu de la roue avant du Spé de Stéph’ rend du latex L ??? Quelqu’un en veut au Kernic, ce n’est pas possible. 10 minutes et une chambre à air en place plus tard, nous quittons enfin notre villégiature.  Nous remontons par mon sentier du matin. Il fait déjà plus chaud mais les bonnes odeurs des pins, thym et romarin nous rafraîchissent. Après 1H30 d’ascension,  de bifurcations, nous sommes devant une carte de géolocalisation a essayer de nous repérer. Nous avons croisé quelques VTTistes  (Hola …Hola …) .

Il est proche de 11H30, et il faut penser à rebrousser chemin, c’est alors que notre bonne étoile s’approche sur son INTENSE T275. Il se prénomme XAVI (Prononcé T’Chavi ) . Le contact passe immédiatement avec Gilbert qui parle Espagnol, couramment. Après 3 minutes d’explications sur notre position, il nous propose de nous guider jusqu’à bon port. Non sans s’être informé de nos compétences techniques. Et Là les amis, on a quitté les chemins carrossables pour les singles à couper le souffle, ça saute, ça vire , les freins chauffent , les racines et pierriers sont avalés à Mag2, les virages relevés n’ont rien à envier à la foire du trône. XAVI s’arrête de temps en temps pour compter ses brebis égarées, pour reprendre de plus belle. C’est Noel en plein mois d’Aout. Après quelques kilomètres de décente nous sommes au centre de LA ROCA DEL VALLES, il est 12H30. A l’heure espagnol, c’est la détente J vous prendrez bien une petite bière , nous aussi !!  Mais par manque d’organisation, c’est XAVI qui nous offre la tournée, sans commentaire.

Les échanges continuent en Espagnol , en Anglais. Nous sommes en train de vivre une des plus belles rencontres. Vous rendez vous compte, 20 lignes plus haut , c’était la bérézina !! Et à cet instant , nous venons de croiser notre providence !!! Les dieux du Kernic vous saluent à 1300 Kms.

XAVI est d’une gentillesse, d’une curiosité et d’un enthousiasme communicatif. Il nous parle de sa région, la catalogne , les sorties et bonnes adresses  à découvrir en famille. Pour finir, bien que devant partir en séjour sur la Costa Brava le lendemain vers 12H00, il nous propose de le retrouver vers 8H00, pour une sortie…

Il est 13H30, re chemin de croix, nous rentrons la banane jusqu’aux oreilles. Les familles nous attendent pour déjeuner sans s’impatienter pour autant. Nous leur relatons notre rencontre avec XAVI. Le repas avalé, dans notre excitation, nous proposons d’aller à ROCA Village. Après tout, nous avons eu notre petit plaisir le matin…

Pour vous, lecteur assidu, c’est quartier libre, RDV demain 8H00

 

Lundi 8H00 :

Nous descendons de Can Sant Joan jusqu’à ROC DEL VALLES pour la route (4 Kms 300 M de dénivellé. XAVI est au RDV. Nous remontons vers du chemin carrossable et des petits singles abrités par la végétation haute. Il nous explique quelques repères pour nos prochaines sorties dans la semaine. Nous finissons par « El Tubo », (eh oui il donne aussi des noms, a certains secteurs), une descente d’environ 12 Mn de bout en bout, passage étroit par moment, trialisant pour d’autres, nous slalomons aussi entre les arbres. Nous finissons par rejoindre notre point de départ en longeant un ruisseau à l’ombre. Il est 10H30, XAVI doit nous quitter mais nous propose de nous accompagner Vendredi matin J . EH EH, c’est comme une « Estrella Damm », ça ne se refuse pas ! Décidément, nous avons tiré le gros lot.

Nous remontons par le chemin emprunté le matin même, un demi « EL TUBO »  et chemin de croix plus tard, nous sommes de retour. Il est 12H00, tiens les femmes ne sont pas là. Je pense qu’il en a une qui n’a pas trouvé son compte la veille (Promis je tairais le nom !).  Olivier, enduriste autoproclamé et surtout chef cuistot, fait volé les tomates, oignons frais, pates, pour le plaisir des papilles de tout le groupe. Gracias Mille, il nous rattrape du jour précédent.

 

Mardi :

Nos deux premières sorties, nous ont, un peu, éprouvé. Nos deux ados, Armel et Arthur ont aussi apportés leur VTT. Il est 10H30, une petite sortie familiale, c’est sympa aussi.  La concentration d’Armel sur la pente est impressionnante, lui qui est plutôt d’ardeur à la décontraction et à la déconnade. Arthur se distingue par sa dextérité en descente. Chacun y a trouvé son compte. Ils sont ravis de leur sortie et nous forcément fiers d’eux et de leur transmettre notre passion. Mais c’est sûr, dans deux ans, ils nous foutrons la pige… A suivre

Après-midi : visite du Monastère de SAN MIQUEL DEL FAI et de fête du 15 AOUT à CARDEDEU

 

Mercredi : Journée à Barcelone

Afin de facilité notre déplacement à 18, nous optons pour le train à partir de MATARO (Aller/retour 8.50€ et pas de galère pour se garer). Marina, notre guide, nous attend à 9h30 Place de catalunya. C’est parti pour 4 heures de découverte de l’histoire de Barcelone, agrémenté d’explications et d’anecdotes. Nous visiterons surtout le centre gothique, au passer militaire. Marina se  révèle intarissable et à un faible pour l’œuvre de l’architecte GAUDI.

L’après-midi  sera quartier libre pour chaque famille (Camp Nou, SAGRADA Famillia, La Boqueria …) et l’on se retrouve au port en soirée, direction ensuite Place de Real, pour une Collation/TAPAS. En remontant par de petites rues, nous tombons sur la fête locale de Saint Rock  ou musique, tambour et feux d’artifice de proximité clôturent notre passage dans cette belle ville. Nous reprenons le train à 23h30. EPUISE !!!

 

Jeudi:

Par le Net, Catherine a trouvé un marché forain sur Granollers , à 8Kms. La sortie convient à tout le monde, mais certains dorment encore.

Allez vite fait alors, Sortir de la propriété, chemin carrossable du premier jour, Descente « EL TUBO » en intégralité, remontée par l’asphalte, re chemin de croix, 45 Minutes, 10 Kms, 330 mètres de dénivelé Pos/Neg. C’est aussi ça la magie du site et finalement de notre location. Etre au milieu de tout et de nulle part en même temps.

Direction le grand marché de Granollers, beaucoup de déballeurs mais souvent articles de piètres qualités. Il est 14H00, Apéro/ tapas sur la place des halles qui se vide. Nous sommes vraiment passés à l’heure espagnole.  Nous sortirons de déjeuner à 16H00.  Sieste, ou Piscine ou les deux en même temps.

Vers 18H00, les téléphones s’agitent en appel et SMS , nous apprenons par nos familles ou amis la terrible attaque sur Barcelone. Dans nos têtes,  le « A un jour prêt » trotte forcément…

 

Vendredi :

Nous retrouvons XAVI à 8H00,  direction une colline en face de LA ROCA, monter plusieurs kilomètres devient une habitude. Encore de nouveaux sentiers ombragés, nous atteignons la tour de TORRASSA DEL MORO, qui servait de vigie pour surveiller d’éventuelles invasions et transmettre les alertes aux habitants des autres vallées.

Point haut de notre sortie, vous imaginez la descente. XAVI, rassuré sur notre condition, prend plaisir à lâcher les freins. A un point même sur une descente rapide avec virages relevés, que Pierre Yves et Steph’ dans sa roue, finissent par semer l’autre moitié du groupe. L’enthousiasme ne faibli pas mais il reste 12/15 Kms pour le retour et l’eau manque : Arrêt improbable sans notre super XAVI, nous achetons 3 bouteilles d’eau bien fraiches dans une petite supérette, buvons une bière double brassage devant le  restaurant attenant et allons tester la dégustation de vin rouge en mode pichet « Porron ». Photos et vidéo à l’appui, on s’est fait mal aux zygomatiques.

Une petite heure encore, pour rejoindre La ROCA, le soleil tape. La chaleur et la fatigue se font entendre, erreurs de pilotage, petites chutes sans gravités. Notre dernière rando se termine au troquet pour un apéritif avec nos épouses. C’est l’occasion de leur présenter XAVI. Il accepte avec plaisir notre invitation et se joindra à nous pour notre dernière soirée. Clin d’œil à notre belle rencontre, il nous offre deux pichets « Porron » en souvenir.

Voilà cher lecteur,  en résumé, (pourquoi certains ont trouvé long, et je n’ai tout dit !!) l’aventure de notre virée 2017 en Catalogne.

J’espère qu’elle vous aura donné envie de vous y rendre.

UN TRES GRAND MERCI A XAVI pour sa disponibilité, sa gentillesse et sa  passion pour sa région et le VTT.

Remerciements à nos épouses, à nos  enfants, pour nous accompagner dans l’aventure

A Mr et Mme JORDI propriétaire de notre location, à Marina, guide sur barcelone

Au peuple espagnol et catalan pour leur accueil

Viva Espagna, hasta muy pronto

Visca Catalunya molt aviat

Votre dévoué correspondant

 

 

Commenter cet article

Katell 26/08/2017 22:53

Merci Eric pour ce bel article. Et merci à nos époux pour cette superbe rencontre avec Xavi . Bises. Kate

olivier 26/08/2017 22:25

super article !! merci Eric . Il est vrai que le hasard a très bien fait les choses....le retour à la maison va être dur ....